Aperçu du rôle des secteurs

En une année, les Ontariens consomment plus de 140 millions de mégawattheures (MWh) d’électricité pour répondre aux besoins de leurs habitations et de leurs entreprises et à ceux des hôpitaux, des établissements d’enseignement, des transports en commun et de l’infrastructure de la province. On doit toujours avoir assez d’énergie pour répondre aux besoins de la province 24 heures sur 24, sept jours sur sept. C’est pourquoi il faut coordonner étroitement les nombreux éléments intégrés faisant partie du réseau d’électricité. Nous présentons ici les différentes entités et le rôle qu’elles jouent afin que le réseau soit toujours prêt à répondre aux besoins en électricité de l’Ontario aujourd’hui et dans l’avenir.

Exploitation du réseau et gestion du marché

La Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité de l’Ontario (SIERE) est au cœur du réseau d’électricité provincial en tant qu’exploitant de ce réseau – elle gère la circulation de l’électricité sur l’ensemble du réseau et le marché de gros de l’électricité. La SIERE détermine le prix horaire de l’énergie en Ontario et veille à ce que la province ait assez d’électricité pour répondre à ses besoins en temps réel. En outre, elle collabore avec les intervenants et les collectivités de toute la province afin de planifier et d’assurer l’approvisionnement en énergie pour l’avenir et d’orienter les efforts d’économie d’énergie en Ontario.

Control Room La SIERE gère le marché et le réseau d’électricité de l’Ontario en temps reel.

 

Pour en savoir plus sur le rôle et les responsabilités de la SIERE dans le réseau d’électricité de l’Ontario, cliquez ici.

Transport de l’électricité jusqu’aux consommateurs

Le réseau d’électricité ontarien est composé de lignes de transport qui s’entrecroisent sur le territoire de la province pour acheminer l’électricité depuis les installations de production jusqu’aux villes et aux collectivités. Les lignes électriques à 50 kilovolts (kV) ou plus font partie du « réseau de transport haute tension ». La SIERE gère la circulation de l’électricité sur ces lignes, mais les sociétés de transport d’électricité possèdent et exploitent les lignes et les pylônes et en assurent l’entretien.

Transmission IV

Les gros consommateurs industriels raccordés au réseau haute tension achètent l’électricité sur le marché de gros ontarien.

Les sociétés de distribution locale (SDL) possèdent et exploitent l’infrastructure supplémentaire permettant d’abaisser la tension au moyen de transformateurs et d’acheminer l’électricité sur les lignes de distribution jusqu’aux résidents et aux petites entreprises. Ces clients peuvent choisir de faire affaire avec leur SDL ou de s’approvisionner auprès d’un détaillant d’électricité. Dans les deux cas, c’est la SDL qui assure la distribution d’électricité.

Pour en savoir plus sur la tarification de l’électricité, y compris sur les contrats conclus avec un détaillant, cliquez ici.

Trouvez votre société de distribution locale (en anglais seulement)

Approvisionnement énergétique

Supply Mix Collage

À l’heure actuelle, les installations des grandes sociétés de production de la province raccordées au réseau de transport haute tension fournissent plus de 37 000 mégawatts (MW) d’électricité. Pour leur part, les petits producteurs raccordés au réseau de distribution en fournissent environ 3 300 MW. Ces petites installations peuvent être aménagées sur la propriété des résidents ou des petites entreprises ou dans des exploitations agricoles. Les ressources renouvelables – énergie éolienne, solaire ou hydraulique et biocombustibles – représentent environ 40 % de la capacité de production d’électricité en Ontario. Depuis la fermeture de la dernière centrale au charbon de la province en 2014, le reste de l’électricité est produit au moyen de sources générant moins d’émissions, par exemple l’énergie nucléaire, le gaz naturel et les énergies renouvelables.

La SIERE joue un rôle dans la planification des ressources permettant de répondre aux besoins de l’Ontario aujourd’hui et dans l’avenir ainsi que dans l’acquisition de ces ressources selon un processus concurrentiel. Elle a notamment recours à l’énergie éolienne, solaire, hydraulique ou nucléaire, aux biocombustibles, au gaz naturel, à la gestion de la demande, à l’économie d’énergie ou à d’autres technologies novatrices.

Interconnexions

ON-QC inertie -780 Ontario-Quebec interconnection.

Les lignes haute tension ontariennes sont reliées à celles des provinces et États voisins pour permettre à l’Ontario d’importer ou d’exporter de l’électricité. Ces lignes interconnectées (ou interconnexions) assurent la liaison avec les réseaux du Manitoba, du Québec et des États de New York, du Michigan et du Minnesota. La participation à un vaste réseau interconnecté améliore la fiabilité, car chaque entité participante peut compter sur les autres au besoin pour équilibrer l’offre et la demande d’électricité sur son réseau.

Surveillance réglementaire

Le ministère de l’Énergie, du Développement du Nord et des Mines de l’Ontario définit la politique énergétique de la province en veillant à maximiser la fiabilité et la productivité du réseau d’électricité provincial. La Commission de l’énergie de l’Ontario réglemente les tarifs de transport et de distribution d’électricité ainsi que les tarifs contractuels pour certaines installations de production.

Pour en savoir plus, consultez le site Web du ministère de l’Énergie, du Développement du Nord et des Mines et celui de la Commission de l’énergie de l’Ontario.


Renseignements supplémentaires

Les renseignements supplémentaires mentionnés ci-après sont offerts uniquement en anglais.